Lune et sommeil : vos nuits sont sous influence

Vous faites partie de celles ou ceux qui ont noté que lune et sommeil sont intimement liés ? Sans doute avez-vous observé que vous dormez moins bien à certains moments du mois ? Que vous avez, selon la phase de lune en cours, un problème de sommeil : difficulté à vous endormir, réveils nocturnes plus nombreux que d’habitude ou encore montée d’angoisse inexplicable qui entrave votre faculté à vous abandonner dans les bras de Morphée.

La question du lien entre lune et sommeil est passionnante. A la lumière de discussions avec des personnes qui abordent volontiers le sujet, on s’aperçoit qu’on est loin d’être seul à vivre, surtout en Pleine lune et à la lune noire, des troubles du sommeil. Les très jeunes enfants, que ne peut soupçonner d’être influencés par des croyances ou d’être l’objet d’une auto-suggestion, sont les premiers à témoigner de ce phénomène.

En 1999, des chercheurs se sont sérieusement penchés sur ce problème. Mettons un instant de côté ce qui concernes l’éclairage électrique et de possibilité de s’affranchir de la tombée de la nuit, ce point étant l’un des avantages de notre monde moderne. D’une manière naturelle, la lune est seule source de lumière pendant l’absence du soleil. Lumière nocturne qui peut, lorsque le disque lunaire est plein, se révéler si puissante qu’elle va affecter « le cycle du sommeil, tendant à créer des insomnies autour de la pleine lune »*

La science, que le mystère du sommeil mobilise depuis de nombreuses années, n’a pas encore étudié en profondeur la question. Ni établi de façon incontestable la corrélation entre lune et sommeil. De nombreuses découvertes restent à faire. Nous en restons pour le moment au stade des observations, de l’expérience personnelle que l’on peut partager avec des proches et des hypothèses qui font sens.

En résumé de l’état actuel des connaissances entre lune et sommeil, on peut formuler les choses comme suit. La proposition, assez logique, prendrait une forme de syllogisme, si chère à Socrate :

1 notre Corps physique est majoritairement constitué d’eau
2 la lune influence les marées et le niveau des eaux océaniques sur notre planète Terre
2 la lune aurait donc une influence non négligeable sur les être vivants, et donc, au moins partiellement, sur les émotions humaines. Et donc, sur leur capacité à s’abandonner au sommeil

A noter également que les émotions ont pour expression physiologique tout ce qui a trait à l’eau : larmes versées, rétention d’eau ou déshydratation qui sont autant de traductions métaboliques classiques lors qu’il y a contrôle des émotions, que celles-ci sont verrouillées sur le plan inconscient. Beaucoup de traditions associent spontanément l’eau et les émotions : larmes versées en cas de tristesse, de rage ou pour déverser un trop plein, coupelle qui recueille et présente tel un graal,la coupe (Nombre 2 en numérologie sacrée, La Papesse dans le Tarot de Marseille) étant un symbole de féminité et de réceptivité, donc d’intuition et d’émotivité.

L’influence de la lune sur le sommeil est une réalité pour beaucoup d’entre nous. Mais rien n’est encore prouvé. Reste un fait : lune et sommeil ont encore bien des choses à nous révéler !

(*Journal of Affective Disorders - LiveScience)

 

Facebook Comments Box